Ces livres plein de mauvaises idées…

Ces livres plein de mauvaises idées…

Ces livres plein de mauvaises idées…

Ces dernier temps je commence à avoir un sentiment assez négatif face aux livres pour enfants. Il y en a une bonne partie que j’ai envie de flanquer à la poubelle !

Je m’explique. Mon petit bonhomme est un grand cœur, plein d’empathie, de gentillesse (peut-être trop ?). Il est plutôt obéissant et généralement désireux de bien faire. Et c’est en toute bonne foi qu’il a envie d’imiter les actions des personnages des livres. Personnages qui font exactement l’inverse de ce qu’il faut faire !!!! Petit lapin croque une pomme de pin et mange du sable. On lit le livre et dans les jours qui suivent, loulou fait pareil. Coïncidence ? Pas vraiment. Maintenant qu’il est plus grand il arrive à imiter sans faire (il dit miam miam en faisant semblant de manger la pomme de pin). Mais ça ne marche pas à tous les coups… il a encore tendance à faire « vraiment ».

Petit Ours Brun bêtise

Alors quand Petit Ours Brun gribouille sur les murs (et se prends une fessée… l’histoire à 30ans, je l’avais dan sun pomme d’api de quand j’étais petite, et aurait méritée de ne pas être republiée dans un recueil d’histoire édité de nos jours), quand Marcel descends de force de sa poussette, quand Guili refuse de dormir où quand Totam met des jouets dans son pot, moi je dit STOP. Mais bon sang, vous ne pourriez pas faire des histoires avec des enfants qui font sagement ce qu’il faut faire, pour avoir un modèle à suivre ?

Certains héros sont carrément interdit de cité à la maison. L’âne Trotro par exemple ne passera pas la porte de chez nous (c’est amoral, il fait des bêtises et n’est jamais puni).

Le dernier cas en date est le dernier numéro de Popi. On y voit Marcel faire de la « soupe » pour les poupées avec la terre des plantes et l’eau de arrosoir, le tout saupoudré de feuilles déchirées. Au milieu d’un salon. Sans que l’adulte présent ne fasse la moindre remarque. Mon loulou sait que c’est interdit, il a montré le dessin en disant « ohhhhh… sale ». Mais il a aussi mis les mains dans mon pot de fleur peut après, parce que si un livre le dit, et que dans le livre c’est un bon jeu, alors c’est que ça ne doit pas être si interdit que ça.

Auteurs, éditeurs, entendez mon appel : arrêter de me ruiner mes efforts éducatifs en racontant des histoires nécessitant un degré de compréhension et d’humour nettement au delà de la tranche d’âge du public visé ! Un enfant de 1 à 3 ans prendra l’histoire au pied de la lettre et ne comblera pas les non-dits et les sous-entendus !

Merci…

3 thoughts on “Ces livres plein de mauvaises idées…

  1. Mathilde

    je me souviens avec T’choupi qui casse une luge, il demande si son papa est fâché, c’est un peu la luge de quand il était petit mais non, c’est l’occasion d’en racheter une neuve, bien entendu tout de suite. C’est sûr on fait tous ça ! T’choupi repart avec la nouvelle luge tout heureux mais finira par craquer le manteau de son papa, il se sauvera avant que Maman n’est eu le temps de dire quelque chose… ça m’a juste rendue dingue !!! Les parents sont trop cool à chaque fois, bientôt ils rigolent de leurs bêtises et je ne te parle pas de Trotro qui rempli son caddie de course de bonbons et arrivant en caisse son père rigolera mais paiera la totalité du caddie ! Alors merci pour cet article, je suis avec toi !!! :)

    1. lillune Post author

      C’est exactement ça…
      Du coup maintenant je lis les histoires dans le magasin, avant de savoir si j’achète ou pas. Pas plus tard que ce matin je repère un livre qui traite du pot avec des dessins vraiment beaux, un petit garçon tout nu sans censure, réaliste, top. Puis je lis l’histoire… il met son pot en chapeau (merci mais mon fils n’a pas encore eu cette mauvaise idée), il monte à pied joint dedans (ça il a eu l’idée, il a failli tomber tête contre la baignoire et du coup je l’ai grondé fortement pour qu’il ne recommence pas), il y installe son nounours (ce que je refuse à mon fils, pour des raisons de propreté, gros nounours va uniquement sur le pot de poupée). Et pour finir le tout, le petit garçon s’amuse à faire pipi debout en se tenant le plus loin possible. Nan, merci, c’est bon, je ne vais pas acheter ce livre, pour le moment mon fils utilise son pot correctement, je ne voudrais pas que ça change. C’est fou…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *